Toiture plate

Votre partenaire pour les toitures plates

La construction d’un toit plat nécessite un savoir-faire particulier. Nos collaborateurs participent régulièrement à des formations afin d’approfondir leurs connaissances. Ils vous accompagneront et conseilleront tout au long de votre projet.

Les principaux composants d’une toiture plate sont le support, l’isolant, la membrane d’étanchéité et les ouvertures de toiture (Coupole, verrière et exutoire de fumée).

Chantier d'uen toiture plate réalisée par Construbel

Support

Le support est l’élément sur lequel pose le complexe de toiture isolant-étanchéité.

Les principaux supports sont :

  • null
    Les dalles monolithes (Béton armé plein coulé sur place, couche de compression d’éléments préfabriqués, et béton de pente avec granulats lourds ou légers).
  • null
    Les éléments fractionnés en béton ou terre cuite (Eléments préfabriqués en béton, béton léger ou terre cuite, sans couche de compression).
  • null
    Les planchers en bois et les panneaux en matière végétale (Planchers ou voligeage en bois, panneaux en particules de bois et panneaux multiplex).
  • null
    Les panneaux en fibres organiques liées au ciment.
  • null
    Les tôles profilées.
  • null
    Les panneaux de toiture composites.
En savoir plus (Energie+)Découvrez nos réalisations en charpentes !

Isolant

L’isolation des toitures plates se fait généralement par l’extérieur.

Il existe différentes techniques de mise en œuvre présentant chacune leurs avantages et inconvénients :

  • null
    Toiture chaude (et compacte) : Isolant placé sur le support et étanchéité placée sur l’isolant (Pas de lame d’air entre les différentes couches), c’est la technique la plus courante. En savoir plus (Energie+).
  • null
    Toiture chaude inversée : Isolant placé sur l’étanchéité. En savoir plus (Energie+).
  • null
    Toiture combinée : Une 1ère couche d’isolant placé sur le support et étanchéité placée sur l’isolant (Technique « toiture chaude ») et une 2ème couche d’isolant placé sur l’étanchéité (Technique « toiture inversée »). En savoir plus (Energie+).
chantier d'isolation d'une toiture plate

Isoler par l’intérieur entre les éléments de structure n’est pas recommandé car il est délicat de résoudre les risques de condensation.

Les isolants sont classifiés selon leur nature en 3 grandes catégories :

  • null
    Les isolants synthétiques produits à partir de matériaux non renouvelables et selon des procédés énergivores : Mousses de polyuréthanne (PUR), de polyisocyanurate (PIR), de polystyrène (EPS, EPS-SE et XPS) et phénolique (PF).
  • null
    Les laines minérales souvent produites à partir de matériaux recyclés et selon des procédés énergivores : Laine de roche (MW), laine de verre (GW), verre cellulaire (CG), ….
  • null
    Les isolants biosourcés souvent produits à partir de matériaux issus de sources renouvelables et selon des procédés peu énergivores : Isolant à base de cellulose, laine d’origine végétale ou animale, fibre de bois, liège, chanvre, paille, ….
En savoir plus (Energie+)
Toiture plate - Membrane d'étanchéité bitumineuse

Membrane d’étanchéité bitumineuse

Une membrane bitumineuse est constituée d’une armature enrobée de bitume modifié également appelé bitume polymère (Bitume auquel des polymères ont été ajoutés afin d’en améliorer le comportement à basse et haute température et d’en augmenter la longévité).

Deux systèmes d’étanchéité sont envisageables :

  • null
    Le système «monocouche » : Pose d’une seule membrane (Système le plus économique).
  • null
    Le système «bicouche » : Superposition de deux membranes (Système plus onéreux offrant une étanchéité renforcée et donc plus de sécurité).

La durée de vie des membranes bitumineuse est supérieure à 25 ans et peut atteindre jusqu’à 45 ans. Une conception initiale et une construction de qualité combinées avec une maintenance appropriée augmenteront significativement la durée de vie.

Les membranes bitumineuses sont actuellement les plus utilisées sur le marché belge (Environ 80 %).

Chantier toiture plate - Membrane d'étanchéité EPDM

Membrane d’étanchéité EPDM

L’EPDM (Copolymère d’éthylène, de propylène et de diène-monomère vulcanisé) est un matériau synthétique de type élastomère composé d’hydrocarbures provenant de la pétrochimie.

La membrane d’une épaisseur minimale de 1,1 mm est posée en une seule couche (Système monocouche).

La durée de vie des membranes EPDM est de 25 à 50 ans avec un entretien tous les 10 ans. Elles sont moins sujettes que les membranes bitumineuses aux dilatations et aux retraits thermiques sous l’effet du soleil qui compromettent la durée de vie et la bonne étanchéité des toits.

Il est utilisé dans de nombreuses applications : Etanchéité de toits et de façades, toitures vertes, chéneaux, stockage d’eau potable, ….

Membrane d’étanchéité PVC

Le PVC (Polymère de chlorure de polyvinyle avec plastifiant) est un matériau synthétique de type plastomère.

On utilise des membranes armées de fibre de verre (sans retrait) ou armée de polyester (faible retrait) afin d’éviter l’important retrait caractéristique du PVC.

La membrane d’une épaisseur minimale de 1,2 mm est posée en une seule couche (Système monocouche).

Le PVC est souvent utilisé dans le secteur de l’industrie.

Autres membranes

D’autres types de membranes d’étanchéité existent mais sont beaucoup moins répandus : NBR (Caoutchouc nitrile vulcanisé), TPO (Polyoléfine thermoplastique), PIB (Polymère non vulcanisé de polyisobutylène), ….

Toiture en ardoise avec verrière

Coupoles & verrières

Les ouvertures vers l’extérieur changent tout à l’intérieur !

Nous passons beaucoup de temps à l’intérieur, il est important de prévoir suffisamment de lumière naturelle et de ventiler régulière pour :

  • null
    Moins allumer les lumières et donner une sensation de plus d’espace.
  • null
    Améliorer la qualité de l’air, évacuer l’humidité et assurer une température agréable naturellement.
  • null
    Accroître le bien-être.

Il existe une vaste gamme de coupoles (Systèmes d’ouverture, accès toiture, niveaux d’isolation, finitions et matériaux, …) et d’accessoires (Protections extérieures et intérieures, …) apportant lumière naturelle et air frais tout en combinant une bonne isolation thermique et acoustique.

A chaque local correspond une solution idéale !

Exutoires de fumée

Les systèmes d’évacuation de fumée sont utilisés pour extraire la fumée et la chaleur en cas d’incendie et protéger les passages qui servent à l’évacuation des occupants et à l’accès des pompiers. Ils sont surtout utilisés dans les espaces communs (Cages d’escaliers, bâtiments industriels, …).

Les exutoires doivent respecter les normes incendie relatives à l’extraction de fumée et être placés conformément aux prescriptions des pompiers.

Vous avez un projet ?

    Je confirme que je suis client, architecte ou porteur de dossier réalisé par un architecte.*








    En envoyant ce formulaire, vous acceptez que Construbel mémorise et utilise les informations collectées afin de traiter votre demande. Si vous voulez en savoir plus sur notre politique de confidentialité, vous la trouverez ici.

    Oui, je donne mon consentement *

    Contactez-nous